La racine de ginseng

La médecine traditionnelle chinoise, qui a permis aux baies de goji de connaître un essor mondial, regorge de plantes médicinales qui méritent que l’on s’y attarde un peu.

 
Cette racine se positionne comme la plante la plus appréciée pour ses vertus énergisantes, aphrodisiaques et stimulatrices du système immunitaire.

L'histoire du ginseng

Originaire d'Asie du nord-est, plus précisément de la Corée et de Chine, cette célèbre racine était utilisée dans la Médecines Orientales Traditionnelles depuis 4000 ans avant notre ère.


Les grands empereurs l'employaient pour ses bienfaits thérapeutiques vu que son action est très large. Ils la considéraient comme une panacée, un remède naturel qui peut traiter de nombreuses maladies et qui contribue au bien-être et à la santé quotidienne.


C'était en 1294 que le célèbre navigateur portugais Marco Polo fait la connaitre en Europe, ce qui marquera le début de l’essor mondial de cette célèbre racine.

Description de la racine de ginseng rouge

Le ginseng est une plante vivace de petite taille qui fait entre 30 et 50 cm. Il se reconnait facilement avec ses feuilles aux lobes palmés et ses fleurs blanchâtres groupées en ombelle où sortent les petites baies rouges pendant la fructification.


Ces principaux pouvoirs résident dans les racines tubérisées dont la taille augmente avec l'âge. Le ginseng utilise la racine traitée à la vapeur avant d'être séchée ce qui lui procurera sa couleur un peu rouge … d’où l’appellation de « ginseng rouge ».

Les bienfaits du ginseng rouge

Les bienfaits du ginseng sont largement connus en phytothérapie.


Stimulant naturel, elle est conseillée pour les personnes qui ont besoin de vitalité et de l'énergie. Cette plante puissante est également connue  pour permettre à aider au bon fonctionnement du système immunitaire.


Dans ce sens, il permet d'avoir une bonne concentration intellectuelle et un sommeil réparateur, de réduire les effets de la ménopause, mais également d’aider à lutter contre le vieillissement.
Le ginseng est une plante de premier choix pour aider à lutter contre la fatigue.

Ginsénoside et Saponine

Pour choisir un extrait de ginseng de qualité il est impératif de bien faire la distinction entre ces deux termes qui sont des critères essentiels de sélection.


Les principes actifs qui confèrent au ginseng ses nombreuses vertus sont appelés « ginsénoside », ce sont des molécules faisant parti de la famille des saponines.


Un extrait de ginseng de qualité doit comprendre au moins 60 mg / gr de saponine. A l’inverse des produits bas de gamme, cette information sera toujours indiquée sur des produits de qualités.


Cependant, l’appât du gain à fait qu’aujourd’hui et face à la demande mondiale concernant des ginseng très haut de gamme, des entreprises principalement chinoises ajoutent artificiellement de la saponine provenant d’autres plantes.


 La raison de ce subterfuge est simple ! Le ginseng étant une plante fragile et qui nécessite en plus au moins 6 ans avant d’être récolté, son coût est relativement élevé.


Pour faire baisser les coûts d’achat, ces entreprises peu scrupuleuses ajoutent de la saponine de plante telle que la campanule (qui pousse beaucoup plus rapidement) à de jeunes racines de ginseng produite de façon industrielle… et bien évidemment très pauvre en saponine.


Bien évidemment ce type de ginseng n’à de ginseng que le nom, il s’agit tout simplement d’une arnaque pour vous vendre du ginseng très bas de gamme à prix d’or !
Heureusement la Corée, qui est depuis des centaines d’années reconnu comme le 1er pays au monde en ce qui concerne la qualité de sa production à obligé depuis 2009 tous les producteurs du pays à afficher sur le produit (en plus de la concentration en saponine) la concentration en ginsénoside.


En sachant qu’un extrait de ginseng rouge de qualité comprend entre 10 et 15 mg / gr de ginsénosides par gramme, il est tout à fait possible pour le consommateur averti d’identifier  les arnaques au ginseng.


 Par exemple un extrait de ginseng chinois qui indique de 60 mg / gr à120 mg / gr de saponine sans indiquer la concentration en ginsénoside à quelque chose à cacher… très probablement que la concentration de ce dernier ne dépasse pas 1 ou 2 mg / gramme.

Les articles de ce site ne remplace en aucun cas un avis médical indispensable dans
l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie.
Tous droits réservés | Photos illustratives | Site déclaré à la CNIL
mentions légales - CGV - Divers Goji - Commercialisation