Le thé blanc, bien plus qu’un breuvage

D’un blanc si pur, le thé blanc est spécial à bien des égards. Contrairement au thé noir et au thé vert, il fait l’objet d’une récolte et d’une fermentation spécifiques. Le thé blanc respecte aussi un processus de production des plus complexes.

Les informations intégrées dans cet article sont issue  du site http://www.theblanc.fr/

En effet, les bourgeons du thé blanc Camelia Sinensis doivent être récoltés à la main, séchés par ventilation durant 3 heures et entreposés à 25°C durant une période minimum de 14 heures avant d’être utilisés. Les feuilles font, quant à elles, l’objet d’un double séchage à 130°C pour un total de 27 mn.

Les principales plantations du thé blanc se retrouvent au Sri Lanka, au Japon, en Chine et en Inde. Même si de nouvelles plantations se retrouvent un peu partout dans le monde, notamment au Malawi et au Kenya, le thé blanc reste pourtant un produit de luxe. En effet, pour avoir 1 kilo de matières premières, 30 000 têtes de bourgeons sont requis !

Dans le thé blanc, on utilise uniquement les bourgeons et les jeunes feuilles. C’est pourquoi ce breuvage détient une faible teneur en caféine, à hauteur de 6mg par 100 ml, contre 10mg pour le thé vert et 25mg pour le thé noir pour une même quantité de liquide.

Outre sa saveur légère et son doux parfum, le thé blanc est reconnu pour sa riche composition. Il renferme un nombre considérable de phytonutriments dont des polyphénols, de la methylxanthine et de la thiamine. Ces éléments nutritifs mettent à profit de l’organisme tous leurs bienfaits.

Ainsi, le thé blanc est recommandé aux personnes ayant des problèmes cardiovasculaires. Excellent régulateur du flux sanguin, il participe à l’abaissement de la tension artérielle. Il prévient les crises cardiaques en fluidifiant le sang. Il participe également au traitement du cancer du côlon, de l’estomac et de la prostate.

En plus d’être un tonifiant cardiaque performant, le thé blanc agit également dans le renforcement du système immunitaire et participe à la réduction du cholestérol. Ses propriétés antibactériennes et stimulantes ne sont pas non plus à minimiser. Facile à digérer et doux, il est conseillé aux femmes enceintes au regard de son faible taux de caféine.

Dans le cadre d’un régime minceur, le thé blanc est reconnu pour ses vertus anti-obésité. Consommé régulièrement, il participe à la perte de graisse et lutte contre la formation des cellules adipeuses.

Enfin, le thé blanc est un excellent anti-âge naturel. En temps qu’antioxydant exceptionnel, il lutte contre la dégradation de l’acide hyaluronique, hydrate la peau en profondeur et protège le collagène et l’élasthine contre les effets de l’âge.

 

Les articles de ce site ne remplace en aucun cas un avis médical indispensable dans
l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie.
Tous droits réservés | Photos illustratives | Site déclaré à la CNIL
mentions légales - CGV - Divers Goji - Commercialisation